Oreille musicale et interprétation

Oreille musicale et interprétation

Selon la recherche qui a été conduite sur le sujet, il semble que l’avancée en âge, après 65 ans, n’affecte pas vraiment les habiletés musicales des personnes âgées autonomes. Ce serait plutôt des variables telles le degré de participation à des activités musicales, l’expérience musicale, la fréquence d’écoute de musique, le revenu mensuel, le genre, la situation de dépendance, l’état de santé, l’estime de soi et l’état d’esprit qui affecteraient celles-ci. Des enseignants remarquent toutefois une plus grande difficulté chez leurs élèves de piano âgés à assimiler, à l'instrument, une mélodie qui ne leur est pas familière et certaines difficultés d’exécution rythmique. En ce qui concerne l’habileté à exécuter ou reproduire des figures rythmiques et l’habileté à suivre ou maintenir une pulsation, vous pouvez vous référer à la section qui traite plus spécialement des habiletés rythmiques des aînés. En ce qui concerne les difficultés à assimiler une mélodie non-familière, nous posons l’hypothèse que cela ait un lien avec des difficultés de mémoire et le développement d’automatismes.

 

Stratégies d’enseignement

  • Utiliser des métaphores et des analogies pour suggérer notamment le caractère désiré ou l’articulation attendue.

Exemple : pour expliquer comment exécuter des staccatos, on pourrait imager l’action du doigt sur la touche en le comparant à un insecte qui nous pique ou à l’action de se piquer par accident avec une aiguille en faisant de la couture.

  • Utiliser la musique pour leur faire extérioriser leurs émotions.

Exemple : on pourrait suggérer à un aîné qui arrive à sa leçon fâché contre son voisin de nous exprimer cette colère dans un passage musical approprié.

  • Inviter les élèves aînés à développer leur audition intérieure.

Exemple : demander aux élèves aînés de réécouter dans leur tête un passage qu’ils viennent de jouer.

 

Bibliographie

Andrews, M. W., Dowling, W. J., Bartlett, J. C., & Halpern, A. R. (1998). Identification of speeded and slowed familiar melodies by younger, middle-aged, and oler musicians and nonmusicians. Psychology and Aging, 13(3), pp. 462-471.

Clair, A. A. (1991). Rhythmic responses in the elderly and their implications for music programming. Journal of the International Association of Music for the Handicapped, 6(1), pp. 3-11.

Gibbons, A. C. (1979). Musical aptitude profile scores in the elderly and their relationships to morale and selected other variables (Thèse de doctorat). Récupéré via la base de données ProQuest Dissertations and Theses (UMI No. 8014402).

Gibbons, A. C. (1982). Music aptitude profile scores in a noninstitutionalized, elderly population. Journal of Research in Music Education, 30(1), pp. 23-29. doi: 10.2307/3344864.

Gibbons, A. C. (1983a). Item analysis of the primary measures of music audiation in elderdly care home residents. Journal of Music Therapy, 20(4), pp. 201-210.

Gibbons, A. C. (1983b). Primary measures of music audiation scores in an institutionalized elderly population. Journal of Music Therapy, 20(1), pp. 21-29.

Halpern, A. R., Barlett, J. C., & Dowling, W. J. (1995). Aging and experience in recognition of musical transpositions. Psychology and Aging, 10(3), pp. 325-342. Récupété via http://psycnet.apa.org/journals/pag/10/3/325.pdf.

Nantel, A. (2013). Enseignement du piano aux personnes âgées autonomes (65 à 79 ans) : élaboration d’un guide pédagogique web. (Thèse de doctorat). Québec : Université Laval.

Noda, T. (2002). Detecting mistuning in familiar melodies: The effect of age (Mémoire de maîtrise). Récupéré via la base de données ProQuest Dissertations and Theses (UMI No. MQ68890). 

Vous êtes ici : Accueil Musicales Oreille musicale