Les besoins des aînés

Les besoins éducationnels et de réalisation de soi des aînés

 Besoins éducationnels des aînés

Les personnes âgées forment un groupe distinct quant à leurs besoins éducationnels. Un besoin éducationnel est présent lorsqu’un manque se fait sentir à l’égard de connaissances spécifiques, d’émotions, d’attitudes ou d’habiletés particulières et lorsqu’une personne a besoin de combler ce manque pour atteindre une condition désirée et atteignable à l’aide d’activités éducatives.


Tout d’abord, les besoins éducationnels sont liés soit à une éducation dite « instrumentale », soit à une éducation dite « expressive ». Un apprenant âgé pourrait, par exemple, souhaiter apprendre le piano pour pouvoir aider et encourager ses petits enfants dans leur propre apprentissage de cet instrument ou encore pour être en mesure d’accompagner des amis ou des parents lors de soirées où tous chantent pour le plaisir. Il s’agirait là d’éducation instrumentale puisque l’objectif est extérieur à l’acte d’apprendre. Lorsque le seul acte d’apprendre est source de gratification personnelle, on parle plutôt d’éducation expressive. Chaque aîné peut éprouver divers besoins qui sont liés à l’une ou l’autre de ces deux formes d’éducation, ou encore aux deux.

 
On peut ensuite diviser les besoins éducationnels en cinq catégories :

  • les besoins de fonctionnement en société;
  • les besoins d’expression;
  • les besoins de participation contributive;
  • les besoins d’exercer de l’influence;
  • les besoins de transcendance.


Les besoins de fonctionnement en société ont trait à tous les manques qui touchent aux sphères permettant à un aîné d’interagir adéquatement en société. Ces besoins incluent notamment tous les apprentissages nécessaires à l’atteinte d’un niveau suffisant pour réussir à suivre la progression de ce groupe. Par exemple, un aîné qui souhaiterait se joindre à des leçons de piano de groupe présenterait des besoins liés à l’apprentissage du piano et à ce groupe d’apprentissage, tel que le niveau de maîtrise de la lecture musicale acquis par le reste du groupe.


Les
besoins d’expression peuvent être comblés lorsque les aînés s’engagent dans des activités dont l’appréciabilité est directement liée à la pratique de cette activité. Ainsi, un aîné qui apprécierait l’apprentissage du piano et qui suivrait des leçons pour apprendre cet instrument le ferait, entre autre, pour répondre à son besoin d’expression. De plus, étant donné les possibilités expressives entraînées par le jeu d’un instrument de musique, l’apprentissage du piano pourrait être une activité particulièrement riche pour combler les besoins d’expression vécus par les aînés.


Les
besoins de participation contributive que vivent les aînés peuvent être comblés par la participation à des activités qui leur permettent de donner ou d’être au service d’autres personnes. Un aîné qui suivrait des leçons de piano de groupe pourrait répondre en partie à ces besoins si, par exemple, des périodes de temps sont aménagées à l’intérieur de la leçon afin de permettre aux apprenants d’un même groupe de travailler en s’entraidant.


Les
besoins d’exercer de l’influence, lorsqu’ils sont comblés, peuvent permettre à un aîné de devenir un agent de changement. Dans le cadre de leçons de piano, un aîné peut répondre à ce genre de besoin si on lui laisse la possibilité de participer aux décisions relatives notamment au contenu et à l’aménagement du cours.


Les
besoins de transcendance peuvent être comblés par l’accomplissement et le dépassement de soi. Dans le cas d’un aîné qui suivrait des leçons de piano, cela pourrait signifier de réussir à apprendre une pièce donnée malgré des difficultés de coordination, de mémoire ou d’autres types fréquemment vécues par les apprenants âgés.


Besoins de réalisation de soi

Voici les besoins de réalisation de soi énumérés par les responsables d’une association, rencontrés par la Commission de l’éducation des adultes :

  • Besoins en regard de la communication;
  • Besoin en regard de la retraite;
  • Besoin de continuer à se cultiver et à se développer;
  • Besoin de réaliser des rêves de jeunesse ou de combler les lacunes d’une formation première parfois très courte;
  • Besoin de demeurer utiles;
  • Besoin de loisirs et de passe-temps;
  • Besoin de ressourcement spirituel;
  • Besoin de se recycler ou de s’ouvrir aux nouvelles technologies.


Besoins de prévention

Un autre type de besoins rencontrés spécialement chez les aînés sont des besoins dits de « prévention », qui découlent directement du besoin primaire de sécurité. En effet, « la diminution physique ou mentale d’un parent ou d’un ami peut [souvent] pousser quelqu’un à voir en elle ce qu’elle sera peut-être à son tour et, sans demande explicite, on peut percevoir un besoin de prévention, un appel au confort, à la sécurité, à la présence » (Lemieux, 2001, p. 68). C’est ainsi que des aînés ne voudront plus, par exemple, sortir le soir. Or, il est important de tenir compte des besoins de prévention, notamment dans les caractéristiques d’offres de services de loisir qu’on leur propose. Ceci peut vouloir dire d’offrir des leçons de piano le jour, de s’assurer que l’accès au local où prennent place les leçons soit suffisamment accessible (attention aux escaliers, notamment), etc.


Bibliographie

Lemieux, A. (2001). La gérontagogie : une nouvelle réalité. Montréal : Nouvelles.

Lumsden, D. B. (1985). The Older Adult as Learner: Aspects of Educational Gerontology. Washington: Hemisphere Pub. Corp. 

Vous êtes ici : Accueil Psychologiques Besoins